Perdre du Poids et affiner le ventre après 40 ans

Généralement, on ne prend pas du poids massivement, sauf lors d'une réaction dépressive ou une maladie particulière.
L'embonpoint intervient progressivement, de 20 à 60 ans : preuve qu'il est dû à notre mode alimentaire et à notre mode de vie sédentaire.

Comprendre la prise de poids après 40 ans

Il n'est pas plus difficile de mincir après 40 ans plutôt qu'à 20 ans.
De même qu'il n'est pas plus difficile de perdre 20 kilos plutôt que 5.

Généralement, on ne prend pas du poids massivement, sauf lors d'une réaction dépressive ou une maladie particulière.

L'embonpoint intervient progressivement, de 20 à 60 ans : preuve qu'il est dû à notre mode alimentaire et à notre mode de vie sédentaire.

Il faut savoir que les règles du jeu ne sont pas les mêmes...
On ne vit pas de la même façon lorsque l'on a 20 ans, 40 ans, 60 ans ou davantage... 

La graisse "glisse" sur le bas ventre

Savez-vous qu'entre 42 et 50 ans, 23 % des femmes prennent 1,5 kilos par an ?
Soit près de 12 kilos en 8 ans !

En effet, à cette période de la vie et du fait des bouleversements hormonaux, la silhouette se modifie et a tendance à s'empâter.

Savez-vous que la répartition des graisses se délocalise dans le bas ventre et envahit les poignées d'amour ?
Savez-vous que cette localisation augmente les risques cardiovasculaires ?
Savez- vous qu'au delà de 88 cm de tour de taille, le risque est bien réel ?

Mincir après 40 ans devient alors nécessaire pour une meilleure santé. 

Le ralentissement du métabolisme est la principale cause de la prise de poids


Et donc, par voie de conséquence, la principale difficulté à perdre du poids.
L'organisme qui vieillit ne brule pas aussi efficacement les calories.
Selon les études, le métabolisme de Base (MB) se ralentit de 5 à 7 % par décade à partir de l'âge de 20 ans, quand les hormones de croissance ralentissent.

Une femme de 40 ans en est donc à sa troisième décade de diminution des dépenses métaboliques!

Pourquoi le métabolisme de Base ralentit-il ?


La chute du métabolisme est due à la diminution de la masse musculaire.
Ces kilos de muscles en moins font perdre la capacité de brûler environ 400 calories par jour.

En effet, plus la masse musculaire est importante, plus grande est l'énergie fournie par l'organisme pour entretenir les tissus maigres.
Au contraire, moins elle est importante et moins vous avez besoin d'énergie.
Qui dit "moins de muscles" dit "plus de gras".

Comment "relancer" le métabolisme ?


Perdre du poids ne relève ni du hasard, ni de la magie, mais plutôt d'erreurs nutritionnelles répétées (ou quelquefois de mauvaise volonté)
Penser "je mange moins et je vais mincir" est une grave erreur, cela vous dirige vers une phase de "stockage" et le meilleur moyen pour prendre du poids.

" Qui trop se restreint risque l'embonpoint ! "


Pour mincir sérieusement, la phase de "relance métabolique personnalisée" est la plus importante, car nous savons, en tant que professionnels du surpoids et de l'obésité, que le métabolisme ralentit fortement après 45 ans.

Rassurez-vous, derrière la formule "relance métabolique personnalisée" le principe est tout simple : il s'agit de redonner au corps malmené par les privations, les excès, les effets yoyo, le surpoids ou l'obésité, TOUS les oligo-éléments et vitamines dont il a besoin.

Connaître votre profil et vos besoins


Connaissez-vous votre Indice de Masse Corporelle (IMC) votre Métabolisme de Base (MB) votre Facteur Protéines (FP) ?
Ces 3 mesures sont votre point de départ. Sans connaître vos besoins, il est fort probable que vous fassiez de mauvais choix alimentaires.

Demandez une étude personnalisée et gratuite pour préparer votre "Programme de Contrôle de Poids".


Demandez une étude personnalisée
et recevez votre Bilan Minceur